Autohypnose – faire son propre script

L’auto-hypnose est un outil à la portée de tous, qui consiste à puiser dans notre potentiel pour faciliter changements et améliorations dans notre vie.

Le principe est d’induire pour soi-même l’état d’hypnose afin de créer un état de conscience apaisé et de détente physique. C’est la phase relaxation. Une fois cet état atteint, il est possible d’y ajouter des suggestions positives pour atteindre un objectif prédéfini. L’individu qui est relaxé mentalement et physiquement est « baigné » dans un continuum de suggestions positives qui seront ainsi plus à même d’être acceptées et intégrées. C’est la phase reprogrammation positive.

L’idéal est d’enregistrer son propre script, c’est à dire son propre texte car « il va mieux nous parler ». Les suggestions sont ciblées et personnalisées à nos besoins, donc plus convaincantes pour le mental.

Induction

Voici le texte d’une induction simple pour atteindre l’état d’hypnose. Le principe ici repose sur une visualisation de relaxation. Vous pouvez broder autour de cette induction simple en la détaillant, ou en ajoutant une musique d’ambiance douce par exemple.

“Fermez les yeux et prenez trois grandes respirations. A chaque expiration, expirez tout l’air qui se trouve dans votre corps… Très bien. Et maintenant respirez normalement. L’idée ici est de vous poser et de vous centrer à l’intérieur de vous. Vous pouvez mettre une main sur le ventre et observer cette main qui se soulève puis qui descend un moment plus tard. C’est le souffle qui circule dans votre corps. Inspire… puis un peu plus tard, expire… monter… descendre… monter… descendre. On observe juste la respiration, on laisse faire.

Vous êtes installé confortablement. Portez votre attention sur vos mains. L’air en contact avec les mains…Tout autour des doigts… Le contact de la main sur le ventre, la chaleur du ventre… et le contact de l’autre main sur le bras du fauteuil, ou bien sur le lit ou le canapé… La texture de ce support… est-ce du tissu, du bois, autre chose? Ressentez votre corps contre le support, le fauteuil, le canapé, le lit…Enfoncez-vous dans ce support. C’est comme si vous étiez une poupée de chiffon, toute molle, complètement posée, complètement enfoncée, lourde, et relâchée. S’il y avait eu un interrupteur avec une fonction marche/arrêt, il serait à l’arrêt. Vous avez posé votre corps dans une position et il ne répond plus. Impossible de se mouvoir tellement vous êtes détendu et relâché. Les jambes sont lourdes, le dos est enfoncé dans le support, le crâne repose… le support supporte votre structure pour que vous puissiez vous lâcher complètement. Allez-y, lâchez-vous complètement, détendez-vous, relâchez-vous toujours un peu plus profondément. 

Scannez-votre corps et assurez-vous que chaque partie est détendue. Les pieds… les jambes… le ventre… la respiration… le bas du dos, le milieu du dos… le haut du dos… les épaules… les bras et les mains… le cou et la nuque, les cervicales… le visage et le crâne…

Inspirez la détente, et expirez les tensions. Soufflez les tensions hors de votre système et invitez la relaxation, accueillez-la à bras ouverts. Détendu, si détendu… relâché, si relaché…Profondément relaxé. C’est bien. Restez dans cet état de détente absolu. 

Les suggestions bénéfiques qui vont suivre sont destinées à XXXX (énoncer l’objectif fixé). Plus vous les écoutez, plus ces suggestions deviennent votre réalité, et plus elles sont intégrées . Détendez-vous, relâchez-vous et laissez-vous bercer par le son de ces suggestions.”

Elaboration du script

Pour construire un script efficace, il y a quelques règles à suivre. Pour les comprendre, je vous propose de comparer les deux scripts suivants. Il s’agit d’aider une personne qui doit faire une présentation devant l’équipe de direction et elle veut rester zen.

Script 1

“C’est le jour J. Je ne suis pas stressé. Je vais présenter mon projet devant la direction et tout se passera bien. J’ai étudié le projet à fond et je sais tout. Je ne m’en fais pas.

La présentation va donc bien se passer. Je répondrai aux questions facilement. Je suis de moins en moins anxieux au fur et à mesure que le temps passe. Pendant les 30 minutes de présentation, je vais faire de mon mieux.

Je vais surmonter facilement mon stress et tout se déroulera à merveille.”

Script 2

“C’est le Jour J. Je me réveille plein d’enthousiasme et d’énergie positive à l’idée de présenter mon projet devant l’équipe de direction. Ils m’ont assigné ce projet parce qu’ils font confiance en mes capacités d’apporter des idées nouvelles et efficaces. J’ai étudié et préparé le projet depuis plusieurs semaines.

Je me sens prêt, avec une sensation de fierté de pouvoir apporter ma touche. Je la sens là, au milieu de la poitrine, qui me donne confiance en mes capacités. Je me sens calme et assuré.

J’accueille l’équipe avec le sourire. Je parle d’une voix calme et posée. Les mots sortent naturellement car mes idées sont claires. Je réfléchis rapidement et je suis à l’aise dans l’improvisation. Je réponds aux questions avec aisance. Je passe d’un regard à l’autre en confiance. Je me sens calme et enthousiaste à l’idée de partager mon travail pendant ces 30 min de présentation. Ce sont mes 30 min, où je peux exposer mon projet et mes idées.

J’accepte de ne pas tout savoir sur le sujet. Quand je ne connais pas la réponse, je reste calme et je propose de faire plus de recherches sur le sujet. Les questions posées sont une opportunité d’approfondir ma présentation. Et je les accueille avec bienveillance et assurance.”

Ecrire un script efficace

Le premier texte est terne et plat, et il parle surtout de la sensation que je ne veux pas ressentir : le stress !

Par contre, le second texte se focalise sur ce que j’aimerais ressentir durant la présentation. Du coup, il est attrayant. Rien que de le lire, on commence à ressentir ce qui est décrit.

Donc pour écrire un texte punch, il faut :

  • imaginer le résultat et penser en terme de ressentis et émotions positives, pour avoir encore plus l’envie de l’atteindre.
  • Utiliser le temps présent et la tournure affirmative. On imagine que le but est déjà atteint et qu’on en ressent déjà les bienfaits. Si le résultat est difficile à imaginer déjà accompli, on utilise le « présent progressif », tel que « je suis de plus en plus… », « en train de… ».
  • Passer en revue l’événement pour se préparer mentalement et décrire les effets souhaités. S’imaginer en train de faire l’action, utiliser des termes concrets.

Fin du script

Voici un texte qui va terminer le script. Il s’agit tout simplement de compter jusqu’à 5, pour retourner dans le moment présent et reprendre le cours de la journée. Si vous écoutez votre enregistrement le soir juste avant de vous endormir, inutile de compter, bien au contraire. Arrangez-vous pour que l’appareil s’arrête de lui même et laissez-vous tomber dans les bras de Morphée.

“Et maintenant je vais compter de 1 jusqu’à 5. Lorsque j’atteinds le chiffre 5, vous êtes prêt à reprendre le cours de la journée, avec une énergie nouvelle et une sensation de satisfaction de savoir que vous vous donnez toutes les chances d’atteindre votre but.

  1. Doucement, lentement vous retournez dans la pièce.
  2. Vous revenez dans le moment présent. Ecoutez les bruits autour de vous… Ce sont les bruits de la vie quotidienne.
  3. Faites-vous confiance, lâchez le mental et laissez tout décanter. Vous avez en vous les ressources nécessaires pour intégrer les suggestions bénéfiques et accomplir vos buts.
  4. Imaginez que vous baignez votre visage dans l’eau claire et limpide d’une rivière. Ca réveille!
  5. Et 5. Ouvrez les yeux, prenez une grande respiration et étirez-vous.

A vous de jouer!